Pour donner du contexte au lecteur, je suis ingénieur, formateur et coach, concerné par le problématique de la gestion de soi dans le temps pour moi-même et mes clients. Je connais plusieurs livres de Delivré, une personne que j’admire. J’utilise le système “Getting Things Done” de David Allen depuis quatre ans et, en tant que coach, j’ai des bases en Analyse Transactionnel.

J’ai beaucoup aimé le livre pour:

  • Le style de l’auteur - sincère et authentique
  • Les clarifications qu’il m’a données sur plusieurs sujets
  • Quelques révélations personnelles, provoquées par les exercises
  • Chapitre 2, Les Diablotins du temps (nos faiblesses psychologiques qu’il faut prendre en compte avant pour donner à son système de gestion de temps la possibilité de fonctionner correctement -voir le résumé de GREYC pour plus de détail)*
  • Chapitre 5, De temps en temps (les différences entre les relations au temps dans différentes cultures - idem)
  • Chapitre 6, Que faire d’abord (priorités - idem)
  • Chapitre 8, Qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui? (structuration du temps relationnel - idem)
  • Chapitre 9, Des malentendus aux drames (identification et gestion des jeux psychologiques - la cause de beaucoup de temps perdus - idem)
  • Chapitre 11, Ces gens qui nous dérangent (comment gérer les demandes floues, gaspilleuses de temps - idem)

Je n’ai pas apprécié:

  • Chapitre 7, Tenir son agenda, qui est le seul chapitre “classique” dans un livre de gestion de temps. Il ne m’a pas fait avancé. Je pense qu’il est dépassé par l’avancement de la technologie. Pour ce genre d’information, je préfère David Allen, Getting Things Done.

Les messages clefs que je retiens sont:

  • En ce qui concerne la gestion de soi dans le temps, il n’y a pas de “meilleur chemin” absolu. À chaque personne de trouver un système qui lui convient (prenant en compte, bien sûr, le bon sens capté par le livre).
  • Dans ce problème de gestion, il n’y a qu’une partie du temps qui est concernée - celle qui reste à soi après que les obligations et les imprévus soient déduits.
  • Les deux lois du temps:
    • Il faut commencer avec soi-même (avant de se concerner par le problématique du temps relationnel), en établissant des contrats avec soi-même sous forme d’objectifs personnels
    • La bonne gestion du temps relationnel passe par un accord sur la façon de travailler ensemble
  • En se fixant des objectifs, il est plus efficace de le faire par rapport à un cadre de temps choisi (ex: une semaine, un mois) et de spécifier l’état d’avancement des objectifs au temps de repère, que de spécifier simplement des dates butoirs objectif par objectif.
  • Il y a deux paradigmes pour la gestion des objectifs. Le style occidentale est de planifier les taches qu’il faut pour réaliser l’objectif, ce qui amène à une vision claire de ce qu’il faut faire et quand, ainsi qu’un temps précis pour la réalisation de l’objectif. Le style orientale (“che”) est plutôt de mettre en place et en marche un certain nombre de choses qui favorisent la réalisation de l’objectif, puis de se retirer en attendant que des circonstances propices à sa réalisation finale se présentent. Cette dernier méthode peut être donc moins couteuse en énergie, mais le temps nécessaire pour arriver à ses fins est moins prévisible.
  • Comment on traite les priorités dépend de l’échelle de temps concernée. Les priorités du jour ne se traitent pas de la même façon que celles du mois, par exemple.
  • Être conscient de la façon dont un groupe structure son temps est une clef pour mieux gérer le temps relationnel.

D’autres commentaires, en vrac:

  • L’auteur a le courage d’écrire les choses qui sont simples, sans les enrober pour impressionner le lecteur.
  • Il a aussi de le courage d’introduire la mort comme sujet, même si ce qu’il écrit va pas forcement plaire à tout le monde.
  • Je ne sais pas si le livre plaira aux gens qui cherchent des recettes rapides pour mieux gérer leur temps. Il y en a dans le livre, mais elles ne sont pas présentées de manière à permettre aux personnes pressées de leur accéder rapidement. En fait, Delivré vient de publier (mai 2014) un nouveau livre au sujet du temps:

http://www.amazon.fr/quatre-visages-temps-exercices-Epanouissement-ebook/dp/B00KCPYE8W/ref=sr_1_3

Je n’ai pas encore lu ce dernier, mais il est accompagné d’informations sur le web qui en donnent une idée:

http://www.brefs.info/fr/pag-568183-Page-12-Bonus-livre-temps.html

Le style me semble différent du “Questions de temps” - le matériel est organisé autour de quatre comptes, par exemple - et le lecteur va peut-être le préférer? À chacun de décider, selon ses goûts.